Au quotidien, le zéro déchet nécessite quelques changements d’habitude et surtout, d’être bien équipé. Passons au crible chaque pièce de la maison pour vous donner des idées avant de vous lancer !

Les basiques du quotidien

Exit plastique et autres emballages jetables ! Optez pour des contenants réutilisables : gourdes pour transporter vos boissons, bocaux pour faire vos courses en vrac et stocker vos denrées à la maison, mais aussi bouteilles en verre (pour stocker votre lessive maison) et sacs en tissu (pour vos courses ou pour transporter des denrées sèches ou petits objets).

Cuisiner durablement et retrouver le goût des aliments

Aller vers un retour à l’essentiel, c’est aussi prendre le temps (et parfois 15 mins suffisent !) de cuisiner durablement et retrouver le plaisir de manger.

Consommer local, bio, faire ses conserves, cuisiner les épluchures et recycler les restes, il y a plein de manières de réduire ses déchets en cuisine, de manière joyeuse et sans prise de tête. Vous retrouverez à la fin de cet article une bibliographie avec quelques ouvrages sur la cuisine anti-gaspi. Vous pouvez également participer à un atelier, afin d’apprendre des recettes simples et savoureuses et des techniques ancestrales comme la lacto-fermentation.

Réduire ses déchets en cuisine, c’est d’abord s’organiser en amont en réalisant un planning des menus de la semaine (si vous êtes en famille, faites-le ensemble, c’est beaucoup plus pratique et sympa !). Cela donnera lieu à l’écriture de votre liste de courses qui vous permettra d’éviter d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin. A terme, les deux vous permettront de gagner du temps et de l’argent !

Zéro déchet dans la salle de bain

La salle de bain est une pièce qui génère beaucoup de déchets, de part les cosmétiques sur-emballés et la non-biodégradabilité de la plupart de leurs composants.

En France, il se vend en moyenne chaque minute : 360 gels douche, 650 shampoings et après-shampoings et 120 produits de maquillage… Pour illustrer le désastre causé par l’industrie cosmétique sur la planète, voici une photo réalisée par Justin Hofman.

« J’aurais préféré que cette photo n’existe pas mais à présent je veux que chacun la voit. Quelle était la chance que photographier un si mignon hippocampe me rende triste et frustré à la vue des déchets et de cette eau trouble… Cet hippocampe transportait avec lui un coton tige sur le long de l’archipel Indonésien. Cette photographie illustre l’état actuel et future de nos océan. » Justin Hofman

Là encore, une panoplie d’accessoires éco-conçus peut remplacer le tout-jetable dans nos salles de bain :

Optez pour des cotons lavables, des culottes menstruelles lavables ou coupes menstruelles réutilisables, un oriculi pour vous nettoyer les oreilles, une brosse à dent à tête interchangeable ou compostable, un rasoir ou un épilateur électrique, des mouchoirs en tissu,…

Côté produits cosmétiques, vous trouverez également des alternatives durables pour la planète et saine pour votre santé et celle de vos proches : troquer votre gel douche contre un pain de savon, essayez les cosmétiques solides qui remplaceront le tube de dentifrice, le flacon de shampoing ou encore le lait démaquillant, privilégiez les produits cosmétiques emballés dans des contenants rechargeables ou recyclables (certaines marques emballent même leur produits dans des emballages compostables).

Le sujet des couches pour bébé divise. Peut-être n’allez vous pas opter pour le tout lavable, aussi, regardez de plus près les marques engagées qui respecterons au maximum l’environnement par rapport aux matériaux employés et la peau des plus petits.

Pour aller plus loin, vous pouvez fabriquer vos propres cosmétiques ! Déodorant, shampoing solide, dentifrice, baume corporel, huile pour la barbe, baume à lèvres, liniment pour bébé,… La liste est aussi longue que votre créativité et que les matières végétales présentes dans la nature ! Mais ne vous lancez pas les yeux fermés ! Faire ses propres cosmétiques n’est pas sans risque et pour cela, étudier des sources fiables (comme des livres écrits par des professionnel.les) ou participer à un atelier. Dans les Hauts-de-France, nous organisons des ateliers pour vous guider !

Les alliés pour une maison saine et écologique

Côté entretien de la maison, là aussi nous pouvons considérablement réduire nos déchets en fabriquant nos propres produits ou en optant pour des produits rechargeables (vinaigre, savon noir, bicarbonate de soude se trouvent maintenant de plus en plus vendus en vrac dans les magasins bio et magasins spécialisés).

Focus sur les indispensables pour nettoyer sa maison au naturel :

Le vinaigre blanc : Antiseptique et dégraissant, c’est également un anticalcaire très efficace. Il a l’avantage d’être biodégradable. S’utilise dilué avec de l’eau (50-50) comme nettoyant multi-usages ou pure comme assouplissant.

Le bicarbonate de soude : Antifongique et anticalcaire. Il absorbe les mauvaises odeurs et est biodégradable. S’utilise avec du vinaigre pour détarter ou pour détacher et blanchir le linge.

Le savon noir : Nettoie, détache, protège et nourrit les surfaces (sauf sols vitrifiés). Il est biodégradable.

S’équiper localement

Ça y est, vous êtes prêt.e à vous lancer dans la fabuleuse aventure zéro déchet ! Mais où vous équiper ?

Le vrac se démocratise et les boutiques pullulent en France ! Vous pouvez également rendre visite aux producteurs et créateurs locaux qui sauront satisfaire vos attentes. Dans la métropole lilloise et un peu en dehors, voici quelques bonnes adresses :

– Möbius, La Savonnerie des Flandres, Les savons sur patte pour les savons saponifiés à froid et shampoings (Roubaix, Lille et Boeschèpe),

– Angie Be Green, Blue Mermaid Zou & Lou pour les cotons lavables, les serviettes lavables, les pochettes à savon, à sandwichs et charlottes (Wambrechies, Lille et Boeschèpe),

– Créa Cosmétiques pour fabriquer ses produits cosmétiques (ingrédients vendus en vrac) ou en trouver en version solide à Marquette-lez-Lille et Le Tiroir aux essences (spécialisé en aromathérapie) à Lille pour trouver vos ingrédients et matériel de fabrication.

– La Ruche qui dit oui et les marchés de producteurs locaux pour les fruits et légumes de saison.

Côté épiceries de vente en vrac :

  • Chez Lucille (Tourcoing),
  • Un grain dans le bocal (Roubaix),
  • Ceci n’est pas une boulangerie (Croix),
  • La Bokalista (La Madeleine)
  • Vracment bien (Herlies)
  • Esprit Local (Don)

La carte du vrac dans les Hauts-de-France : https://zerowastelille.org/la-carte-du-vrac-des-hauts-de-france/

Zéro déchet mais pas zéro famille et zéro ami

Le zéro déchet se vit aussi en famille et ne rime pas avec isolement et perte d’ami.es !

Impliquer les enfants dans la démarche zéro déchet en leur expliquer pourquoi vous vous lancez dans la démarche zéro déchet, comment et leur confier des missions :

  • Trier et louer ou acheter des jouets d’occasion
  • Faire les courses en vrac (les bonbons et les biscuits existent aussi en version non emballée !)
  • Trier les fournitures scolaires et privilégier les achats d’occasion ou responsables
  • Cuisiner des goûters zéro déchet.

Côté loisirs, testez les cadeaux d’expérience ! Voici quelques exemples de cadeaux à partager :

  • Une sortie en famille : musée, concert, cinéma,…
  • Faire des cueillettes de champignons (avec un professionel), ramasser les fruits et légumes directement chez le producteur,…
  • Pratiquer un nouveau sport,
  • Participer à un atelier DIY. La liste n’est pas exhaustive !

Pour ce qui est des fêtes et notamment de Noël, là-aussi nous pouvons faire évoluer nos habitudes en consommant différemment et faisant preuve de créativité. Nous vous en parlerons prochainement, à l’occasion d’un prochain article.

Pour finir, voici une liste d’ouvrages qui vous permettront d’aller plus loin. N’hésitez pas à commenter cet article, à partager vos retours d’expériences, vos questions,..

Bibliographie

◦ Zéro déchet, 100 astuces pour alléger sa vie, Béa Johnson, Editions J’ai lu

◦ Famille presque zéro déchet, ze guide, Jérémie Pichon, Bénédicte Moret, Editions Thierry

Soucar

◦ Bébé 100 % bio, Marriott, Susannah, Editions Nathan

◦ Les épluchures : Tout ce que vous pouvez en faire. Cuisine, jardin, beauté, soin, Marie

Cochard, Editions Eyrolles

◦ Ma cuisine super naturelle, manger bio, végétal et local, Ona Maiocco, Editions Rouergue

◦ Cosmétiques solides, Stellina Huvenne, Editions La Plage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *